Histoire de la tribu des Ghomara - 5 - Les Ghomara au moment de l'arrivée des Arabes


Les Ghomara au moment de l'arrivée des Arabes

 
                                                                                                 


1 - La Reine Berbère "La Kahina" :

L'historien Ibn Khaldoun, nous informe que juste avant la « Reine Berbère la Kahina », c’est Koceïla Aurébi qui était le chef des Berbères et qui a affronté Oqba Ibn Nafé, chef militaire des Armées Arabes.

Koceïla appartenait à la tribu des Auréba, c'est-à-dire à la grande division Berbère des Branès, descendants de Bernès, fils de Mazigh.

La fameuse Reine Berbère "La Kahina"
La Reine Berbère la Kahina appartenait à la tribu des Djeraoua, c'est-à-dire aux Zénata branche de la grande division Berbère de Madghis (Imadghassen), fils de Mazigh.

Al-Idrissi nous informe que le Roi Goliath (Jalout) est l'ancêtre des Zénata. Il nous annonce que quand Dawoud (le Roi David) - Paix sur son âme - eut tué Goliath, les Berbères émigrèrent vers les Pays du Maghreb...


La Kahina et les Zénata étaient installés dans les Aurès… Plus tard, avec l’arrivée dans cette région des Arabes « Les Béni-Hilal » venant de l’Est et les guerres des Hammadides, les Zénata dont les Djeraoua, se sont déplacés vers la région de Tlemcen (Algérie) et l’ouest Oujda (Maroc).

La Reine la Kahina était d’origine Berbère et professait le Judaïsme, nous informe l’historien Ibn Khaldoun.

En l'an 697, la Reine des Berbères avertie qu’Hassan Ibn Nou’man, le chef des Armées Arabes, s’était mis en marche pour l’attaquer, commença à se préparer pour l’affrontement. Hassan Ibn Nou’man s’avança contre elle et lui livra bataille sur le bord de Oued Nini, à proximité d'Aïn Al-Baida (Algérie).

Après un combat acharné, les Musulmans furent mis en déroute. Un grand nombre d’entre eux perdit la vie et plusieurs des compagnons d’Hassan Ibn Nou’man furent faits prisonniers : La Kahina les traita avec bonté…

Un très grand nombre de tribus Berbères ont participé à cette campagne dont les Ghomara.


2 - Le Gouverneur Arabe Moussa Ibn Noussaïr :

L’Historien Charles-André Julien, nous informe que Moussa Ibn Noussaïr, après avoir succédé à Hassan Ibn Nou’man, a réussi à soumettre le Maghreb extrême jusqu’à l’Atlantique. Par contre, il échoua devant Ceuta (Septem), mais occupa définitivement Tanger. Le pays était alors habité en 704, par les tribus Berbères suivantes : Senhadja (Zénagua), Ghomara, Berghwata, Miknasa, Masmouda, Haskoura, Lemta et les Lemtouna.

L'Historien Ibn Khaldoun, nous informe que : " Les Musulmans leur livrérent alors plusieurs batailles meurtrières, mais ce fût Moussa Ibn Noussaïr, qui leur fit essuyer la défaite la plus rude... Il retint leurs fils comme otages et les plaça en garnison à Tanger, sous les ordres de Tarik, un corps de troupes qu'ils lui avaient fourni. A cette époque ils eurent comme gouverneur le Comte Julien qui reçut la visite de Moussa Ibn Noussaïr et le poussa à envahir l'Espagne. Le Comte Julien se tenait à Ceuta (Septem)".


Références :

* Ibn Khaldoun, "Histoire des Berbères - Tome 1".
* Hadj Sadok, "Al-Idrisi".
* Charles-André Julien
, "Histoire de l'Afrique du Nord, des Origines à 1830".

   Page Précédente                         Page d'accueil                     Page suivante

Si questions, commentaires,... merci de me transmettre un mail à : histoire.ghomara@gmail.com


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=